sesame, sesame bun, bun-7512344.jpg

Une galette aux phytoestrogènes

La spécificité de notre galette est sa farine. Cette galette se trouve dans diverses traditions culinaires du monde. Inde et océan indien, Amérique latine, moyen orient,….

Dans la tradition Indienne on le classerait dans la famille des pains dites“Chapatis” au moyen orient elle s’apparenterait au “Khoubz ”, au “Mankoush” Libanais. On trouve également des variétés de cette galette en Afrique subsaharienne, à base de mil et de sorgho.

Les graines de sésame contiennent en grande quantité des gamma-tocophérols qui sont des précurseurs de la vitamine E. La forte proportion de lignane qu’elles contiennent, font des graines de sésame un réservoir de phytoœstrogènes à ne pas négliger.

Les graines de lin sont riches en phytoœstrogènes et en oméga 3. Elles peuvent contribuer à prévenir des maladies inflammatoires, telles-que la maladie de Crohn, la colite ulcéreuse qui sont deux maladies dues à l’inflammation de l’intestin, ou encore la polyarthrite rhumatoïde très fréquente en période de ménopause.

Les phytoœstrogènes sont recommandées pour atténuer naturellement des symptômes comme les bouffées de chaleur, et maintenir une densité osseuse optimale. Cette galette peut se manger avec de la viande bourguignonne ou du poisson.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier