Troubles menstruels

Sur ce thème nous allons parler des trois principaux troubles menstruels, que la plupart des femmes sont succeptibles de connaître au moins une fois durant la période de fécondité.

Ces dysfonctionnements du cycle menstruel, ne sont pas des maladies à proprement dit. Donc pas de médicaments pour les traiter, mais on traite ce qu’on peut dire les conséquences, ou les symptômes.

Le meilleur traitement reste cependant la prévention. Dormir suffisamment, manger des aliments qui apportent tous ce dont votre organisme a besoin, pratiquer régulièrement une activité physique, éviter les situations qui vous stressent, réduisent considérablement les troubles menstruels.

Certains facteurs augmentent le risque. Ménopause, antécédents de fibromes, troubles de l’alimentation,….

Les règles abondantes
Premier trouble qu’on rencontre très souvent, est la ménorragie, un mot « savant » qui veut tout simplement dire «règles abondantes ».

La ménorragie entraîne donc un écoulement sanguin qui va vous obliger à changer de protection pratiquement toutes les heures.

Certes aujourd’hui la technologie des protections a évolué. Vous pouvez trouver des protections adaptées aux règles abondantes. A l’instar de nos culottes menstruelles.

Mais le flux est ce qu’on peut qualifier de partie immergée de l’iceberg. En effet la ménorragie c’est aussi des règles qui peuvent durer plus d’une semaine, des crampes quotidiennes, douloureuses, et parfois une anémie.

A suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.