Nous vous rapellons que les informations de ce blog ne peuvent pas se substituer aux conseils de votre médecin

Dans un précedent article, nous parlions des différentes alternatives au traitement par hormones.

Avec la ménopause apparaît des symptômes plus ou moins difficiles à vivre, pour la femme mais aussi son entourage. Nous examinons ci-dessous les possibilités de traitement non hormonal contre ces symptômes.

Les bouffées de chaleur

Le premier » traitement » est d’anticiper leur apparition. Pour cela il faut connaître ce qui les déclenchent. Les bouffées de chaleur ont tendance à se manifester lors d’ambiances « surchaufées ».

L’alccool, le tabac, les aliments trop épicés, la caféine, le stress, les vetements serrés, sont les principaux déclencheurs.

Eviter de consommer de la caféine, de l’accool peut aider considérablement à diminuer la fréquence et l’intensité des bouffées de chaleurs. Il est possible que les oestrogènes d’origine végétale, aussi appelé phyto-oestrogènes, puissent réduire les bouffées de chaleur. Certains spécialistes pense qu’une alimentation riche en isoflavonnes, pourrait donc être bénéfique.

Quelques aliments riche en phyto-oestrogènes: trèfle rouge, pois chiches, lentilles, lin, céréales, haricots, soja. Il est toujours préferable de consommer ces aliments à l’état naturel, mais il existe des complements alimentaires naturels, qui ne contiennent que ces aliments. (Voir notre article sur le  » choix d’un complement alimentaire »).

By Claire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.