Le blues de la ménopause existe-il vraimment?

Figurez-vous que beaucoup de femmes passent leur ménopause sans les symptômes classiques, mais elles sont nombreuses à avoir des sauts d’ humeur, de la déprime…

Un peu d’autodaérision remonte le moral

Tout le monde peut se sentir pas bien parfois sans que cela soit inquiétant. C’est ça la vie, des moments de bonheur et des moments de tristesse. C’est d’ailleurs cela qui la rend si palpitante. Dysphoria c’est ainsi que le noment les médecins . Existe-t-il un lien entre la ménopause et le blues?

Certes il y a peut de femmes qui passe la transition vers la ménopause sans connaître des moments de stress, d’anxiété, de sensation de mal être. Mais comme vous pouvez le constater de nombreuses personnes qui ne sont pas en période de ménopause peuvent être dans ces états.

Alors comment savoir si le blues que vous avez est consécutif à la ménopause ou pas? On sait que les femmes qui ont faits de la dépression à un moment de leur vie, avant la ménopause, sont susceptibles d’être déprimées en période de ménopause, notamment en période de périménopause.

En outre des antécédents du syndrome prémenstruel ou de dépression post-partum sont aussi des facteurs de risque. Puis généralement le blues de la ménopause va s’accompagner d’un stress très intense, de dysfonctionnement sexuelle, de bouffées de chaleur,…

2 réflexions sur “Le blues de la ménopause existe-il vraimment?”

    1. Bonjour France,
      C’est vraie que ce n’est pas du tout facile, se réveiller la nuit,et ne pas arriver à fermer l’œil, être sans cesse en sueur,…mais bon, il faut voir le bon côté de la ménopause.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *