brain, woman, digitization-7478516.jpg

La seule chose à ne pas oublier

La matière constitutive des seins est essentiellement des tissus graisseux. Or ceux-ci sont le siège des toxines de l’organisme. Ce qui fait des seins un des organes du corps de la femme, les plus exposés au cancer.

Environ 60% des femmes développeront un cancer du sein. La ménopause accentue les risques. Il est donc important d’effectuer régulièrement une surveillance des seins afin de déceler le plus tôt toute anomalie.

Vous pouvez dans un premier temps effectuer vous-même régulièrement, une fois par mois et à la même date, de préférence à la fin du cycle menstruel, une palpation. Ensuite si vous constatez une anomalie, vous en parlez à votre médecin. Sachez aussi qu’il est bon de faire au moins une mammographie par an.

D’autres techniques de dépistage du cancer existent. Il suffit de vous adresser à votre médecin qui vous conseillera la technique la mieux adaptée. A noter aussi que plus un cancer sera détecté plus tôt, plus les chances de le guérir seront élevées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier