La reflexologie, une aide précieuse…

La réflexologie peut-elle vous aider?
Tout d’abord il faut savoir que la réflexologie ne guérit ni maladie ni un quelconque trouble de la ménopause. Elle soulage des douleurs, elle permet d’atteindre un état de bien être, elle peut être un excellent recours pour accompagner des traitements lourd comme de la chimiothérapie par exemple.

La réflexologie, qu’elle soit plantaire, palmaire, faciale ou crânienne accompagne un traitement et augmente les chances de réussite de ce dernier.

Autrement dit pour être efficace, elle ne doit pas être appliquée de manière isolée mais doit toujours faire partie d’un ensemble de traitements.

En ce qui concerne la ménopause, la réflexologie plantaire soulage beaucoup de symptômes et notamment en début de ménopause. Ce qui vous permettra de mieux tolérer les troubles et d ‘améliorer l’effciacité des produits d’accomapgnement, comme les anti-stress.

La réflexologie ne remplace pas le traitement hormonal quand celui-ci s’avère nécessaire. Dans ce cas le recours à des hormones naturelles ou aux plantes peut être la solution qui apporte les bienfaits des THS sans les inconvénients, une solution à envisager avec l’accompagnement de votre médecin.

La réflexologie soulage maux de tête, troubles du sommeil, mal de dos, stress, syndrome prémenstruel mais aussi des troubles propres à la ménopause, comme les bouffées de chaleur. Elle peut aider à se détendre et stimule le processus de guérison propre à l’organisme.

La réflexologie repose sur le principe de la vitalité. Selon ce principe l’organisme dispose d’une énergie «l’énergie vitale» qui est capable à elle seule de guérir. C’est ce qu’on appelle couramment le phénomène d’autoguérison.

Nous avons des points appelés «points réflexes» sur les pieds, les oreilles et les mains. Ses points sont des terminaisons nerveuses de divers organes (reins, estomac, côlon, ….) et de fonctions organiques. Le réflexologue exerce des petites pressions soutenues, avec le bout des doigts sur ces points.

Plusieurs études rapportent les bienfaits de la réflexologie. Cependant beaucoup de ces études ne sont pas menées sur des grands groupes de population. S’il n’est pas aujourd’hui possible de conclure avec certitudes sur les avantages de la réflexologie, on peut tout de même dire qu’elle n’a pas d’effet secondaire.

Elle reste un risque raisonable à prendre, pour soulager les symptômes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier