Ce que vous devez absolument connaître à propos de la flore vaginale

Nous parlions de l’hygiène intime dans un article du blog. On a à cette occasion mentionner la flore vaginale. Pour repondre à vos nombreuses questions à ce sujet, nous allons parler ici de cette flroe vaginale.

Aussi appeleé microbiota vaginal, on connaît son existence depuis le dix-septième siècle grâce aux travaux de Döderlein. C’est une sorte de forêt dont la végétation serait un amas de bactéries, baignant dans le liquide cervico-vaginal.

Chez l’être humain, on dénombre principalement quatre sortes de flore, localisées dans les voies respiratoires, le tube digestif, la peau et les organes génitaux et donc le vagin, chez la femme.

La composition de la flore vaginale varient naturellement, principalement en fonction de l’âge, mais peut aussi subir des modifications à des périodes spécifiques, comme pendant une grossesse. Mais sa raison d’être principale reste toujours la même, lutter contre les agents pathogènes.

Une flore saine contient majoritairement des lactobacilles. Oui vous avez bien lu c’est la même famille de bacilles qu’on trouve dans le yaourt.

Mais contrairement aux idées reçues, introduire du yaourt dans le vagin, ne guérit aucune infection et pourrait au contraire être néfaste.

On se contente de le manger, et espérer qu’il fasse son boulot. Sinon vous pouvez essayer les compléments alimentaires enrichies en pro-biotiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.