L’activité ovarienne normale se traduit chaque mois par les règles ou menstruations. L’arrivée des règles correspond à l’élimination de la muqueuse utérine.

Quand tout fonctionne bien les hormones œstradiol et progestérone provoquent donc chaque mois la croissance, la maturation, puis l’élimination de la muqueuse utérine, qui donne lieu aux règles en l’absence de fécondation.

A l’approche de la ménopause, la sécrétion de progestérone diminue et les règles commencent à devenir irrégulières. A ce stade vous pouvez déjà palier à ce déficit de progestérone en ayant recours à des hormones naturelles. Ce qui vous permettra de maintenir votre cycle menstruel.

L’apport de progestérone n’empêchera pas bien sûr l’arrivée de la ménopause, mais vous permettra de maintenir l’équilibre entre la progestérone et les œstrogènes jusqu’à l’arrêt complet de l’activité ovarienne

By Emilie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.