Comment reconnaître la ménopause ?

Rides, ridules, sécheresse cutanée, ne devraient pas vous laisser indifférente….
La peau du visage est très riche en récepteurs d’œstrogènes.

La moindre variation de cette hormone peut se sentir sur le visage. Perte de souplesse, amincissement ou encore éclaircissement de la peau peuvent être des signes annonciateurs de la ménopause.

La faiblesse du périnée
Il peut s’agir d’une perte de la tonicité des muscles, ou d’une faiblesse des ligaments qui constituent le périnée.

Les deux problèmes peuvent aussi se produire simultanément. Le défaut d’œstrogènes en est la principale cause pendant et après la ménopause. Même si la ménopause n’est pas la seule responsable de ce trouble, elle demeure un facteur de risque potentiel.

Physiquement la faiblesse du périnée se voit par les fuites urinaires, au départ peu visibles mais qui s’accentuent au fur et à mesure que vous progressez dans votre ménopause.

La faiblesse du périnée est rarement diagnostiquée à temps essentiellement en raison du sentiment de gêne qu’éprouvent les femmes à parler de leurs fuites urinaires

Feminil lube permet d’éviter la sécheresse vaginale
Ajoutez


La pilosité
La transformation de votre pilosité sera visible surtout en phase post-ménopausique. Vous perdrez des poils au niveau du pubis et des aisselles et vous en gagnerez au niveau du visage.

En plus de la production des hormones féminines (Œstrogènes et progestérones), les ovaires sécrètent aussi des hormones masculines dont l’androgène, qui est l’hormone responsable de la pilosité.

A la fin de la ménopause, vos ovaires ne produisent plus ou pas assez d’hormones féminines. Ce qui fait que les hormones masculines prenent le dessus.

Cependant tous ces symptômes peuvent être évités et si vous avez déjà ces symptômes parlez en à votre médecin,il existe des solutions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *