Comment fait-on quand on a passé la barre des 45 ans pour rester attirante et sexuellement épanouie?

Pour des raisons que l’on ignore la science s’est toujours préoccupée des problèmes féminines que longtemps après ceux de la gente masculine.

Sur le plan sexuel le constat reste le même ! Si ceux qu’on appelle «baby-boomers» ont, sexe confondu changer l’image de la sexualité, lorsqu’il a fallu commencer à trouver des solutions aux problèmes sexuels liés à l’âge, la science ne s’est intéressée qu’ aux hommes.

On a inventé le viagra et autres pilules aphrodisiaques destinées à l’homme, étudié les effets du vieillissement sur le système reproducteur de l’homme,…

Ce n’est que ces dernières années que la science a commencé à se préoccuper du plaisir sexuel de la femme. Il a fallu encore plusieurs années pour qu’elle s’intéresse au plaisir sexuel de la femme en période de ménopause.

Aujourd’hui que sait-on de la science sur l’attractivité et l’épanouissement sexuelle des femmes en cours de ménopause (45-51 ans)?

Découvrez notre offre

Commencer par traiter la sécheresse vaginale
Le passage chez la gynéco doit être la première chose à faire avant de s’attaquer à sa sécheresse vaginale. En effet il faut avant toute chose vous assurer que vous ne souffriez pas d’une infection vaginale.

Le passage chez la gynéco doit être la première chose à faire avant de s’attaquer à sa sécheresse vaginale. Si votre sécheresse vaginale est uniquement le fait de la ménopause, vous pouvez envisager de prendre des crèmes ou des comprimés.

Cependant la solution à la sécheresse vaginale est avant tout locale. Les prises de comprimés sont bien évidemment tout aussi efficaces. Mais nous avons une préférence au traitement local.

Votre mission sera de maintenir artificiellement l’hydratation des muqueuses vaginales. Pour cela vous avez toute une panoplie d’hydratant dont Feminil lube , ou encore The Balm.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier