Comment éviter la chute des cheveux

Dès le stade de la pré–ménopause, c’est-à-dire environ vers l’âge de 45 ans, le niveau des hormones commencent à baisser considérablement. Une des conséquences directe est la perte des cheveux.

Au début cette perte est presque invisible. Mais si vous faites un peu attention vous vous apercevrez que vos cheveux se dessèchent et s’accrochent de plus en plus sur votre brosse.

Un autre phénomène qui se produit en cours de ménopause, est la poussée de poils dans des zones où vous vous êtes battue durant toute votre vie à les enlever. Biologiquement une des explications possible de ce phénomène est qu’il y a une surproduction d’hormones masculines.

On parle de surproduction mais en réalité c’est plutôt une sous production d’hormones féminines. Avant que vous ayez commencé votre ménopause, les hormones féminines (œstrogènes et progestérone) combattaient les hormones masculines que vous produisiez.

En cours de ménopause, étant donné que la production des hormones féminines diminue, les hormones masculines prennent le dessus. Résultat, vous vous mettez à produire certains caractères masculins.

Mais il n’y a pas que les hormones qui sont responsables de la chute des cheveux. Le stress, un déséquilibre alimentaire, certains médicaments, mais aussi les origines génétiques, sont autant de facteurs qui peuvent générer ou amplifier une chute de cheveux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *