Bouffées de chaleur

Bouffées de chaleurUne autre conséquence immédiate des troubles des secrétions hormonales est l’apparition des bouffées de chaleur.
Elles peuvent apparaître dès le début de la ménopause au stade de la pré-ménopause, et durer plusieurs années après la ménopause. Un apport en hormone permet la continuité du cycle menstruel et permettra aussi d’éviter les bouffées de chaleur. Privilégiez si vous le pouvez des hormones naturelles, au lieu des hormones de synthèse.

Il faut savoir que soixante-quinze pour cent des femmes ont des bouffées de chaleur lors de la ménopause naturelle et 100% lors de la ménopause artificielle. Mais la ménopause ne s’accompagne pas automatiquement de bouffées de chaleur.

Reconnaître les bouffées de chaleur
Une bouffée de chaleur est une sensation de chaleur intense qui se propage sur tout le corps. Elle peut être accompagnée d’une forte transpiration et notamment pendant la nuit. On parle alors de sueurs nocturnes.

Les sueurs nocturnes peuvent du fait qu’elles en vous empêchant de dormir, entraîner des troubles du sommeil qui peuvent à leur tour entraîner une insomnie.

D’où l’importance de ne pas systématiquement recourir aux médicaments, ou autre produits pour favoriser le sommeil. Nous parlons plus empalements du problème de l’insomnie en période de ménopause dans un article dédié.

Pour l’anecdote les premières sueurs nocturnes, pour le non averti, peuvent porter à confusion. Quand on se réveille dans les draps mouillés, on peut être amener à penser qu’on a, ou le conjoint, eu une incontinence pendant la nuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier