Accepter la ménopause

Beaucoup de femmes préfèrent ignorer la ménopause plutôt que de chercher à la comprendre et à apprendre comment la gérer.
Elles passent leur temps à lutter contre des symptômes pris de façon isolée plutôt que de les prendre dans leur globalité.

D’autres plus jeunes, en principe pas encore concernée la considère comme quelque chose de très lointaine dont il serait inutile de s’en préoccuper. Et quand elles arrivent à l’âge de la ménopause, elles se trouvent très vite dépasser.

Elles restent à espérer que la ménopause passe et subissent avec résignation les symptômes. Il est vrai qu’ on entend de mauvaises nouvelles sur la ménopause, parfois très alarmante, que parfois le déni ou l’espoir que ça aille mieux reste les seuls recours qui nous restent pour la surmonter.

Avant de voir comment vous pouvez accepter la ménopause, et de ce fait même la vivre sereinement, sans les bouffées de chaleur, et autres troubles qui l’accompagnent, voyons très brièvement ce qu’est la ménopause.

Selon les experts la ménopause marque la fin des règles. C’est plutôt une bonne chose diriez-vous et cela est d’autant vraie si en plus vous faites partie de ces femmes dont les règles viennent avec les migraines, les douleurs aux seins, les sensations de jambes lourdes,…

Mais les choses ne sont pas aussi simples ! Le chemin qui va vous mener à cette « délivrance » est long, parsemé d’obstacles plus ou moins difficiles à surmonter essentiellement selon votre attitude face à la ménopause.

On considère que la fin des règles est permanente quand il s’est passé 12 mois consécutifs depuis les dernières .

Ce que vous vivez pendant ces 12 mois est ce qu’on appelle pré-ménopause et péri-ménopause. Les bouffées de chaleur, les sautes d’humeur, les troubles de mémoire, sont les signes que vous êtes sur le chemin qui vous conduit à la ménopause.

Ces signes ne se manifestent pas de la même manière chez toutes les femmes. Il n’y a pas un seul type de ménopause, chaque femme vit sa propre ménopause. Il ne s’agit donc pas de vous comparer ni à vos proches et encore moins à vos amies.

Accepter la ménopause comme une expérience unique et individuelle, est la meilleure façon de mieux vivre sa ménopause.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.